AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Like a Boss.



 
LA V2 EST ENFIN LA..HIP HIP HIP HOURRA ♪(ノ´∀`*)ノ DE NOUVELLES SURPRISES VOUS ATTENDENT. ~

Partagez | 
 

 Like a Boss.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Satoru K. Takeshi
THIS IS BLACK PARADE.
THIS IS BLACK PARADE.

▌Petits Mensonges : 7
▌Music : Skrillex - First of the Year



MessageSujet: Like a Boss.    Dim 9 Oct - 3:30

Hold 'em Like They Do in Texas Plays...




The Hot Issue


F e a t : Xanxus - Reborn
NOM - Kurosawa qu'il renia et remplaça par Takeshi
PRÉNOM - Kazuki, utilisant le faux nom de Satoru dans la vie de tous les jours.
ÂGE - 28 ans
DATE DE NAISSANCE - 4 Mai
PROFESSION - Aucune, vit grâce à l'argent de son organisation
QUARTIER DE RÉSIDENCE - Ginza
GROUPE - Boss et Fondateur de Circus

Let You Speechless





The Geek Inside

PSEUDO - Sam'
ÂGE - 17 huhu
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? - Top-sites !
DES SUGGESTIONS ? - J'ai envie de séquestrer le (la) codeuse pour qu'il (elle) travaille pour moi, mais à part ça vraiment rien à redire !
LE CODE - {HISAED}

Sweet Dreams


A l i a s : Ezio Auditore - Assassin's Creed
PSEUDO - Fckin_Prophet
CLASSE - Saltimbanque
ARME - Une petite dizaine de couteaux de lancers. A première vue, ce ne sont que de banals couteaux. Mesurant une bonne dizaine de centimètres chacun, ayant une lame affûtée tel un rasoir, ils peuvent aussi bien servir de projectiles que d'armes de poing. Un autre détail échappe cependant à la vision de tous : au bout du manche de chaque couteau se trouve un long câble de métal. Ce câble tellement fin qu'il n'est quasiment pas visible est fait d'un des métaux les plus résistants et peut causer des coupures assez prononcées. Ces câbles suivent le même principe que celui du fil à couper le beurre, plus leur frottement est rapide et prononcé, plus la coupure sera profonde. Le lancer des couteaux permets une première diversion, pour ensuite pouvoir mouvoir le câble entre la lame et la manche de Satoru. Notons également que ces câbles peuvent permettre à notre héros de changer la trajectoire de ses couteaux de lancer, voir de les tirer vers lui après utilisation.

PRESQUE MOI Le personnage de Satoru a été crée dans le seul but de correspondre parfaitement à la classe choisie. Ainsi, il mesure environ 1m70, ne pèse pas vraiment beaucoup mais possède quelques bons muscles bien saillants permettant des attaques assez puissantes. Agile et rapide, il étonne également par sa furtivité. Son accoutrement a lui aussi été façonné de façon à rester le plus discret possible, tout en permettant de passer à l'action rapidement. Une tunique blanche agrémentée d'une capuche cachant la quasi-intégralité de son visage, tombant jusqu'à ses pieds. De larges manches dans lesquelles sont dissimulées ses couteaux de lancer et d'où il peut rapidement les faire jaillir. Au niveau du caractère, il est exactement comme Satoru, si ce n'est un peu plus ouvert et direct. Se cacher derrière un avatar aide toujours à vraiment se révéler après tout.





Could We Fix You If You Broke ?



The Very Bad Reputation



Il ne brille aux travers de ses prunelles que la froide détermination d’un esprit implacable. Ces pupilles en plus de refléter le Soleil à merveille reflètent également toute la folie, toute la détermination, toute la soif de Satoru. Une soif insatiable de pouvoir, mais aussi de sang, dormant au fin fond de son âme ... Glacial, usant de ses poings envers quiconque viendrait s’y frotter, Satoru est doté d'une personnalité encore plus dure que la pierre. Souvent décrit comme de glace, possédant moins d’empathie naturelle qu’un iceberg, il apparait comme celui qui ne recule jamais, ne pardonne jamais et ne laisse jamais aucune trace des ses méfaits. Parfait dans son organisation rigoureuse de militaire, il tient de son passé cette horrible envie de tout posséder... Cette envie qu'il ne pourra jamais vraiment concrétiser, infinie et insatiable ...
Depuis combien d’années un vrai sourire n’a-t-il pas caressé ce visage ? Depuis combien de temps n'a-t-il pas ri de joie ? Les seuls sourires et autres rires illuminant son visage maintenant sont des sourires sadiques, des sourires plus destiné à effrayer plutôt qu'à autre chose. Ses rires ? Des rires fort et prononcés, des rires machiavéliques, des rires destinés à la moquerie, des rires qui blessent ...
Les émotions, les tribulations des sentiments ne sont que des fardeaux qu’il a depuis longtemps effacé de son esprit. Quand on fait la guerre, on n’a plus à s’embarrasser de ces futilités que sont la confiance, l’amitié voir même l’amour. Satoru est de ce fait le genre d’homme à commanditer votre assassinat alors que vous le serviez fidèlement depuis de nombreuses années. Ou même venir vous achever en personne, pour une simple erreur. Nombreux sont d'ailleurs les sbires et autres sous-fifres ayant payés leur incompétence de leurs misérables vies. Au niveau des femmes, il ne leur donne aucun amour non, bien qu'il soit souvent accompagné de délicieuses jeunes filles. Il les "utilise" de la façon la plus brute possible, ne les voyant que comme des objets pour assouvir ses pulsions d'homme. Jusqu'à aujourd'hui, des centaines de femmes qui ont eu le privilège de le toucher, aucune n'a bénéficié de plus que de la simple attirance physique. Irait-on jusqu'à dire qu'il méprise la gente féminine ? Non, il méprise simplement la totalité de l'humanité ...
Si l'on réfléchis de son point de vue, il a ses droits sur le monde entier. Pourquoi ? La quasi totalité de sa vie est dictée par cette loi si rudimentaire, vieille comme le monde, que seuls les anarchistes prônent : la loi du plus fort. Malheureusement pour le reste du monde, il possède lui même une puissance non négligeable. Généralement ses adversaires se retrouvent avec quelques membres en moins, parfois vitaux, ce qui le conforte encore plus dans son sentiment de supériorité extrême. Son ego quasi infini gonfle de plus en plus après chacune de ses victoires, lui confirmant ses pensées excentriques et égoïstes le prônant en tant que divinité. Il n'est ainsi pas rare de le voir s'autoproclamer messager de Dieu, ou plus souvent le malin lui même. Il considère les divinités comme ceux apposant leur courroux sur les faibles mortels sans laisser à ceux ci le moindre espoir de survie. Son cas est similaire : il tue ceux qu'il juge inutiles et sales, ne leur laissant aucune chance, à l'image d'un être supérieur et divin ...


Ce n’est pas un être de confiance, c’est un chien enragé cherchant à survivre, mordant bras et mollets à quiconque tentant de s’approcher de lui, essayant de lui donner de l'affection. Il ne fait jamais bon de se dresser contre son caractère, à moins d’être particulièrement ... suicidaire, ou inconscient. Personne ne mérite son respect, et il le montre très bien. De rares fois, il admire des personnes, uniquement celles possédant une force hors du commun, qu'il s'empressera de tuer dès qu'il le peut, afin de s'accaparer de cette puissance et de cette notoriété.
Secret, ne parlant que lorsque c'est vraiment nécessaire, il est relativement compliqué de deviner ses pensées tout comme ses actions futures. Particulièrement irascible, malgré son caractère froid, il possède cette colère brulante, étrange et violente. Un rien le fâche, le met hors de lui. Et dans ce genre de cas, même les plus braves guerriers de ce monde le craignent et préfèrent fuir !
C’est un leader, un meneur de foule dont on fait volontiers passer le caractère maussade pour un humanisme refoulé mais bien présent. Il manipule autrui avec plaisir, et il le fait bien. Combien sont les pauvres simplets lui ayant juré fidélité rien que pour des promesses vaines et déjà oubliées par celui censé les réaliser ? Il ne faut pas se leurrer, Satoru possède autant de sympathie qu’un tigre enragé et ne focalise son attention sur vous que lorsque vous devenez sa proie, ou encore sa victime ...
Un but insensé lui donne la force de combattre, lui donne la motivation pour survivre. Une soif de pouvoir immense l'anime ... L'humanité s'éloigne de plus en plus du chemin de la vérité et de la foi, et Satoru est chargé de le leur rappeler ... L'être humain est devenu cupide, égoïste et n'agit que pour ses propres intérêts. Chacun se cachant derrière des valeurs et autres rêves futiles et éphémères. Même la menace ultime de l'enfer ne marche plus, chacun se focalisant sur sa courte vie de mortel en ces terres. Satoru, afin de corriger cette humanité pourrie, créa Circus dans le but de rappeller à tous ceux s'étant éloignés du droit chemin qu'ils ne méritent rien d'autre que la mort. Les déchets, les incapables, les bourreaux, toutes les personnes inutiles à la société ... Tous méritent le châtiment divin. Cette croisade sers en quelques sortes de purge à Tokyo, ne laissant que les méritants, créant ainsi un monde parfait dont notre héros serait le guide ... Un rêve pas si irréalisable qu'il n'en a l'air, lorsqu'on dirige une organisation terroriste ...

Un défaut vient cependant tâcher ce schéma d'homme droit et cruel, malgré toute la haine emmagasinée en lui, il lui reste tout de même un côté humain. Pourquoi se battrait il pour les minorités sinon ? Ce n'est pas l'Homme en général qui le dégoûte au final, c'est plutôt ce qu'il est devenu ... De ce fait, il n'a rien contre les innocents citoyens. Ainsi, il dédommage secrètement toutes les familles des victimes non-désirées de ses attaques. Ces derniers étaient simplement au mauvais endroit au mauvais moment et ne méritaient pas cette sentence. Il les considère cependant comme des martyrs, s'étant sacrifié pour une cause juste, qui en profitera aux autres. Bien entendu, personne à part lui ne connaît cette facette de sa personnalité, cela lui oterait la moindre crédibilité, lorsqu'on se bats, personne ne doit connaître ses points faibles ...





INDISCRÉTIONS





DIRTY LITTLE SECRET - Son abandon l'a profondément marqué et il lui arrive souvent d'y repenser, perdant le sommeil, ceci le motivant d'avantage à modifier cette humanité pourrie jusqu'à la moelle.
SEXUAL ORIENTATION - Hétéro'
PROJECT - Faire en sorte que son organisation atteigne ses objectifs.
DREAM - Il ne l'avouera jamais, mais l'aboutissement de sa vie serait d'instaurer un nouvel ordre mondial.
ALWAYS CLOSE - Tout d'abord, ses deux portables. Le premier, exclusivement réservé aux membres de Circus et l'autre, pour ses contacts privés. Ensuite ses deux armes fétiches, deux Desert Eagle de gros calibre, l'un accroché dans le bas de son dos, l'autre sur son mollet droit. Son porte-feuille avec ses faux papiers et bien entendu ses clefs.
QUOTE - "Le peuple ne devrait pas avoir peur du gouvernement, c'est le gouvernement qui devrait avoir peur du peuple ..."

BANG BANG: Beautiful & Dirty Rich

De la pure folie. Voilà la seule chose que l'on peut discerner lorsqu'on le regarde dans le blanc des yeux. Ses pupilles d'un rouge vif vous feraient presque croire qu'on lui a inséré deux rubis en guise de prunelles. Ces yeux font partie intégrante de son charme, mais également de la crainte qu'il inspire autour de lui. Cette aura quasi palpable, on la ressent dès qu'il pose les yeux sur vous, vous mettant directement mal à l'aise, faisant petit à petit monter la peur en vous ... Ce regard à la limite du démoniaque ferait pâlir le plus puissant des guerriers, tant il est malsain. Mais le regard ne fait pas tout. Satoru intimide oui, mais grâce aux expression de l'intégralité de son visage, voir de son corps.
Le jeune homme possède ce visage équilibré, un brin aiguisé au profil avancé. Ce genre de visage qui se lève vers le ciel, plus haut que les nuages. Des narines fendues, taillées dans ce nez même pas encore cassé mais retroussé. Et des lèvres, ocre, presque noires qui contrastent avec la pâleur de sa peau, irréductible, gardant sa couleur si claire malgré les rayons brûlants du Soleil la frappant continuellement. Pas vraiment beau, mais puant le charisme par tous les pores, son visage à lui seul suffit à semer la terreur rien qu'en le croisant du regard.
Corbeaux noirs sans reflets aucun, esquintés et donnant ce sentiment de violence infinie, ses sourcils trônent au dessus de ses yeux. Ces sourcils d'un noir de jais contrastent remarquablement avec les quelques mèches venant se poser sur elles. Ces cheveux si mystérieux ... Jusqu'à aujourd'hui, personne ne connait vraiment leur couleur, ni la vérité qui les englobe. Tantôt il sont d'un noir de jais pur, tantôt d'un violet foncé frisant le noir, il arrive même des jours où des lueurs et reflets rougeâtres viennent agrémenter tout ça, s'assimilant ainsi à ses prunelles. Lui tombant sur le visage et lui cachant la quasi totalité du front, ses cheveux mi longs font une autre particularité du jeune homme, tombant jusqu'à sa nuque. Généralement, ses cheveux sont en bataille, se baladant un peu n'importe comment, inutile de préciser qu'il se fout complètement du style de sa tignasse. Ses mèches peuvent cependant s'avérer pratiques, lui donnant cet air ténébreux et mystérieux typique.


Tant qu'on y est, parlons de détails futiles concernant son visage, nous pouvons aborder son problème récurent consistant à systématiquement avoir une clope au bec. Son contenu ? Personne n'en a jamais rien su, mais au vu des vertues relaxantes que ces herbes "aromatiques" procurent, on peut clairement douter de leur légalité mais également de leur provenance. Si vous côtoyez Satoru depuis un bon moment, vous remarquerez un détail assez subtil à la limite du futile : l'amour de la fumée qu'il éprouve. Lorsqu'il fume, c'est à dire la quasi totalité du temps, il n'a de cesse de s'amuser avec la dite fumée, soufflant des formes plus ou moins géométriques. Ceci peut lui donner un certain style, tout en le relaxant, ce qui n'est pas à prendre à la légère.
Venons en désormais à son style vestimentaire. Rien de bien spécial ne le distingue d'une personne tout à fait normale. Son accoutrement n'a cependant rien de quelqu'un qui occupe son rang. En tant que Boss d'une organisation d'une telle ampleur, il se devrait de porter un costume, de toujours être sur son 31 ... Et bien que nenni, porter quelque chose de si contraignant ? Très peu pour lui, il opta plutôt pour un accoutrement des plus simples. Un haut blanc, quel qu'il soit, une cravate noire à moitié défaite pendant de sa nuque, lui donnant un air classe tout en restant décontracté. Un jean, foncé généralement, ni trop serré ni trop ample, épousant parfaitement la forme de ses jambes. Pour tenir tout ça, une ceinture de cuir blanc, pour contraster avec le noir du bas. Pour couronner le tout, une longue veste noire, généralement de cuir, lui tombant jusqu'au haut de la cuisse. Il ne la ferme jamais, trouvant ça d'une laideur extrême. La légèreté couplée à l'esthétique qu'elle dégage, cette tenue est donc l'habit favori de notre héros, l’abîmer équivaudrait quasiment à un crime contre l'humanité pour lui ... Il lui arrive bien entendu de changer entièrement de style, pour des occasions spéciales, comme des réunions importantes ou encore une mission à accomplir ...

Parlons maintenant de son physique globale. Impressionnant, il l’est aussi par son physique imposant de guerrier. Grand, voir immense, il surplombe le monde du haut de son mètre quatre vingt quatorze, regarde avec mépris et amusement les silhouettes ridicules de ses ennemis et alliés. Son corps semble avoir été sculpté par une main divine, pour un usage démoniaque. Des abdominaux tracés, des pectoraux saillants ... Tout ceci allègrement exposé, offrant à tous la joie d'admirer ce buste taillé à souhait par des années d'entrainement. En effet, Satoru subit un entraînement des plus draconiens, faisant de lui un véritable combattant des temps modernes afin de pouvoir se défendre en toutes circonstances. Que ce soit à mains nu ou avec des armes de poings, il saura user de ses muscles afin d'asservir l'ennemi et d'arriver à ses fins ...







Popped My Heart On My Bubble Dreams...



The Story Of Morning Glory



Prologue