AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tell me a lie.



 
LA V2 EST ENFIN LA..HIP HIP HIP HOURRA ♪(ノ´∀`*)ノ DE NOUVELLES SURPRISES VOUS ATTENDENT. ~

Partagez | 
 

 Tell me a lie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Kanon Masukawa
HEART MIND & SOUL.
HEART MIND & SOUL.

▌Petits Mensonges : 328
▌Music : FICTION ♛ BEAST
▌Quotes : A philosopher once asked, -Are we human because we gaze at the stars or do we gaze at the stars because we are human?- Pointless really. Do the stars gaze back? Now that's a question.

Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte



Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte

MessageSujet: Tell me a lie.   Ven 10 Sep - 19:07


What's Up Bastards ?!

have you no shame ?!




THENACKEDTRUTH

Tokyo :2105. La plus grande métropole mondiale. Près de vingt millions d'habitants intramuros. Une aire urbaine dépassant les trente huit millions de résidants. Une ville qui compte la présence des passages piétons les plus empruntés au monde. Foulant le sol bétonné des rues, des marées humaines, composées de plusieurs milliers de personnes, se pressent chaque jour dans une ville en pleine ébullition. Un va et vient permanent. Du petit matin jusqu'au retour du soleil le lendemain. Ainsi à chaque heure, chaque minute, chaque seconde, une foule hétérogène se bouscule à travers la métropole: du sérieux travailleur matinal à l'insouciant fêtard nocturne. Puis, comme toujours dans cette immense cité, on assiste au retour du soir. Le matin lui succède. Et tout recommence infiniment, chacun reprenant le cours normal de sa vie. Tokyo : la ville qui ne dort jamais.

Née de l'improbable mélange entre la technologie et le traditionnel, elle s'érige en tant que capitale unique en son genre. A mi-chemin entre les imposants gratte-ciels et les temples centenaires, les rues semblent respirer l'inconnu et l'aventure. Animé par des milliers de panneaux publicitaires, d'écrans, tous aussi géants, colorés et attractifs, elle semble envouter les voyageurs et emprisonner les habitants entre ses murs. Les yeux sont irrémédiablement attirés par ces millions de projecteurs plus éblouissants les uns que les autres. Pris dans cette profusion technologique faite de bruit, d'odeur, de lumière, le monde semble à portée de main. Tout est possible ici. Libre est celui qui le veut. Une musique entrainante hante votre esprit et vous chante doucement le même refrain: impossible n'est pas Tokyo. Un murmure parmi le vacarme de la ville. Mais ce chuchotement est, pour vous, mille fois supérieur à des millions de décibels, car il vous donne des ailes pour avancer, tracer votre chemin à travers cette ville faite de verre et d'acier, et pourquoi pas, laisser une trace indélébile de votre existence au sein de ce petit monde. Un seul mot d'ordre: l'audace.




















PRETTYDRESSEDLIE

Mais derrière ce mirage de lumière, cette illusion de puissance, ce rêve insensé de réussite, se dissimule une part d'ombre dont nul ne peut imaginer l'ampleur, à moindre d'en être l'investigateur. Vol, violence, trafique en tout genre, blanchissement d'argents, jeux illégaux : il n'y a pas de limite. Qui est la personne stupide qui a osé dire en premier que le crime ne payait pas ? Celui là ne devait donc pas connaître toute la perfidie humaine. Œil pour œil, dent pour dent. Ici c'est plus qu'un business c'est une façon de vivre. Des bandes de malfrats organisées en une hiérarchie minutieusement réglée où chacun contrôle quelqu'un. Jusqu'au sommet. Car ceux qui ont la main mise sur cette zone grise ne sont pas du genre à trainer dans les basfonds des quartiers malfamés, au contraire. Ils sont bien mieux que vous, que nous. Les apparences sont souvent bien trompeuses. Et enfin de compte : qui s'en préoccupe réellement ? Tous sont bien trop aveuglés par l'illusion. Au royaume des aveugles, le borgne est roi et ils l'ont bien compris. Lorsque arrive l'avènement du crépuscule, la loi du plus fort reprend ses droits. Entre ombre et lumière. Un clair obscur qui cache bien des démons. Du petit secret inavouable au plus odieux des complots, tout finit par refaire surface. Alliances, trahisons, haine, amour, guerre et paix. Mélange détonant pour une course infernale vers l'hégémonie. Tout le monde veut la place du leader et pourquoi pas sa tête par la même occasion ? Le rêve a un prix : le mensonge.











LITTLEUGLYSECRET

Et ce sommet a un nom : le clan Inagawa. Le « boss » de cette famille,comme on l'appelle respectueusement dans le milieu, a la main mise sur absolument tout et tout le monde. Un claquement de doigt suffit pour qu'on se prosterne à ses pieds: du noble chef d'ancestraux yakuzas jusqu'au délinquant de bas étage. Être craint c'est le premier pas vers le respect. Appliqué à la lettre ce principe, vous permettra peut-être de vous faire un nom dans les affaires de l'ombre. Juste un conseil: n'empiétez surtout pas sur son territoire, cela pourrait vous être fatal. Les rares personnes ayant essayé ne sont plus là pour témoigner . Mais nul n'est éternel. Et que se passerait-il si ce pouvoir se retrouvait déstabilisé par un ennemi inconnu et inattendu ? La fin du règne est-elle plus proche qu'on ne le croit, ou dans certains cas, qu'on ne l'espère ? L'avenir est le seul détenteur de la vérité.





Dernière édition par Kanon Masukawa le Dim 5 Juin - 21:19, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-liar-game.forum-actif.net


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Kanon Masukawa
HEART MIND & SOUL.
HEART MIND & SOUL.

▌Petits Mensonges : 328
▌Music : FICTION ♛ BEAST
▌Quotes : A philosopher once asked, -Are we human because we gaze at the stars or do we gaze at the stars because we are human?- Pointless really. Do the stars gaze back? Now that's a question.

Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte



Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte

MessageSujet: Re: Tell me a lie.   Sam 11 Sep - 20:31



Kill The Light, Feel The Night.

such inglorious bastards !






Rapport de l'agent Shinagawa Daichi

BRIGADE ANTI-TERRORISTE
Rédigé le 12 mai 2104 à 13h25.


Dans la nuit du 10 au 11 mai trois attentats simultanés dans des sièges sociaux d'importantes firmes multinationales ont eut lieu à Osaka, Nagoya et Yokohama. Les entreprises auraient été détruites par trois bombes de même nature, qui d'après les experts, seraient d'une confection quasi professionnelle. Les immeubles ont complètement été détruits. L'explosion a notamment provoqué à Nagoya un incendie dans les propriétés avoisinantes. Le nombre de morts dans les trois attentats s'élève à sept personnes.

D'après enquête, ces trois accidents se révèlent être de l'ordre d'actions terroristes, qui ont d'ors et déjà été revendiquées par un groupe auto-proclamé « CIRCUS ». La seule trace de leur passage reste un petit carton noir, de la taille d'une carte de visite, laissée sur chacun des lieux des explosions et qui porte l'inscription argenté : « Liars must die ». Notre section a ensuite été contacté aujourd'hui par le dit groupe. Une cassette audio nous ait parvenu par colis postal, aux bureaux de la brigade anti-terroristes ce matin à 9h30. On peut y entendre une voix déformée à l'aide d'appareils informatiques, revendiquer chacun des attentas de la nuit du 10 au 11. Aucune demande spéciale n'a été à ce jour formulé à l'attention du gouvernement. Voici la retranscription de leur discours:

«Sachez retenir le nom de vos nouveaux maîtres à penser. Nous écarterons les mensonges de ce monde en commençant par l'exemple même du capitalisme impérialiste de ce pays. Tous, sans exception, révèlerons leur vrais visage . Il nous faut détruire pour tout reconstruire. En commençant par la Odaiba Corporation à Yokohama, la Fuji Bank à Nagoya et la Sumito Industry à Osaka. Derrière la fumée de la destruction seront révélées toutes les conspirations. Les voleurs et les menteurs doivent être punis. Nous bannirons de force les méfaits de toute une nation où les vrais criminels ne sont jamais ceux à qui l'on pense. L'argent ne sera plus un accès direct au paradis. Le purgatoire leur fermera ses portes. C'est l'enfer qui les attend. Nous seront leurs juges. Pas de Dieu. Pas de pitié. Pas de rédemption possible. Notre nom est Circus. Notre volonté est sans faille.»


Tous nos agents enquêtent actuellement sur cette affaire. Il semblerait que nous soyons confrontés à une menace d'un nouveau genre.









You're A Very Bad Liar...

no mercy for people like you !


Sur un quai de métro en plein cœur de Shibuya. Un homme à moitié endormi tient dans ses mains le journal daté d'aujourd'hui: 22 janvier 2105. Réveillé par le bruit du train en approche, il se lève mécaniquement, et laisse sur son siège le quotidien froissé. A peine entré, son téléphone sonne, il décroche et lance un vague « Shinagawa Daichi à l'appareil ». Il commençait déjà à être fatigué. Transféré à Tokyo: quelle chance... il regrettait déjà d'avoir accepté. Regard furtif sur sa montre. Il jette un dernier coup d'œil par la vitre sale. Une lycéenne arrive trop tard sur la rame. Les portes se ferment devant elle. Elle regarde le wagon redémarrer et s'éloigner vers la prochaine station. Tant pis: elle serait en retard en cours de mathématiques. Désormais assise, son regard est attiré par la une d'un journal négligemment abandonné sur un siège à côté d'elle. Curieux.

Circus entre en scène: Tokyo sur la corde raide.

La nouvelle est tombée hier soir: l'attentat dans le métro de Tokyo la semaine dernière a bel et bien été revendiqué par le groupe Circus. Le gouvernement semble avoir retardé l'annonce de cette nouvelle « pour éviter les vents de panique parmi la population tokyoïte ». Ce dernier ayant annoncé il y a quelques mois que Tokyo ne serait pas la cible des attaques toujours grandissantes du groupe Circus qui opère depuis près d'un an. Cette annonce ne fait que confirmer les suspicions des habitants de la capitale. Quelles sont les réelles intentions de Circus ? Sommes nous en sécurité à Tokyo ? C'est ce que toutefois affirme la police de la préfecture qui a quasiment doublé le recrutement de ses effectifs ces derniers mois. Serait-ce la preuve que le gouvernement était au courant des prochains agissements de Circus ? Bien sûr le premier ministre a totalement démenti cette rumeur lors de son apparition télévisée, ce matin même. « Il n'y a pas d'inquiétude à avoir » a-t-il affirmé à la foule de journalistes présents à la conférence. Il ajoute également qu'il a «pleinement confiance en la nouvelle politique de sécurité intérieure» Serait-ce le bruit de la sonnette d'alarme ? Tous refusent parmi les politiciens de l'avouer. Plusieurs protestations de l'opposition se sont d'ors et déjà élevées contre la politique engagé par le premier ministre. Est-il encore possible de faire marche arrière ou est-ce le début d'une nouvelle aube dans la politique nippone ?
Il faut bien avouer que la pression diplomatique, politique et économique de Circus a été considérable durant l'année passée. Les diverses opérations ont souvent eut un impact médiatique au quatre coin du Japon et du monde. Tous les gouvernement craignent l'expansion de ce mouvement au sein de leur propre pays. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Cette apparition soudaine de groupes extrémistes annoncerait-elle la fin de l'ère de prospérité que nous connaissons ? Tant de questions qui restent sans réponse. Qui sait combien de temps s'écoulera avant le prochain attentat. Tokyo sera t-elle encore la cible de nouvelles actions ? Nul ne peut l'affirmer avec certitude. Une chose est sûre, depuis peu, tous les regards sont tournés vers la plus grande métropole mondiale...

Inoue Akira.

Tokyo: la fin d'une ère ?



Le bruit du train en approche l'arrache de sa lecture. La jeune fille attrape le journal et l'enfouit dans son sac. Voilà un sujet bien intéressant à aborder en classe. La polémique c'est son passe-temps favori.







Swear On Your Own Life.

you'd better run, run, run !





DÉCONNEXION






Connectedmembers

  • @ Jun
  • Akiba
  • Himeko
  • Invité


CHATROOM1408



Akiba: Vous avez vu les infos ce soir ? J'en était sûr Circus était dans le coup ! Imaginez la tête des flics quand ils ont vu la carte de visite près de l'explosion dans le métro...

Himeko: Ça fait peur quand même...si ça se trouve la prochaine fois pourrait y avoir des morts. Là il n'y a pas eu de victime, mais ça aurait put être grave. Je comprends pas: pourquoi ils font ça ?

Jun: Bonne question Hime' . Personne ne sait. Mais moi je vais vous le dire: c'est juste des malades ces types. T'en penses quoi, toi, le petit nouveau ?

Himeko: Une amie à moi a ramené en cours un journal qu'elle a trouvé ce matin dans le métro. Ça fait froid dans le dos. Tu as raison Jun c'est des malades !

Noctis: Moi ? Ce que j'en pense ? Hum..je sais pas. Himeko: c'était quoi cet article ?

Himeko: Ça disait juste que le gouvernement essayait de cacher à tout prix des informations. Je pense pas que ça soit un bon signe, si vous voulez mon avis.

Akiba: J'adore ce truc...ça fait complètement paniquer la population. Arrêtez de flipper les gars. C'est des conneries.

Noctis : Et les morts c'est des conneries aussi ? Tu devrais pas prendre ça à la légère.

Akiba: Ah...le petit nouveau se réveille. T'emballes pas petit, tu fais partit de Circus pour t'énerver aussi vite ?

Noctis: Très drôle Akiba...

Akiba: Si on peut même plus plaisanter !

Jun : Il a pas tort...c' est pas vraiment drôle sur le principe; Enfin moi je vais vous dire: personne ne s'occupe de Circus à Tokyo: le dernier événement à la mode c'est le Liar Game. Les flics deviennent fous avec ce truc, ils arrêtent pas de patrouiller dans les rues. Je les vois de plus en plus souvent du côté de chez moi. Alors excusez-moi l'expression: mais le Circus on s'en contrefout complètement.

Himeko : Le Liar Game ?

Akiba: Ouais j'en ai entendu parler. C'est le nouveau jeu dangereux à la mode. Il y a vraiment des gens bizarres sur terre pour organiser des choses comme ça...

Himeko: Mais c'est quoi au juste ?

Jun: En fait ...je sais pas trop. D'après ce que j'en ai entendu dire: tu reçois une enveloppe noire à ton nom chez toi, non timbrée, comme si on l'avait juste glissée dans ta boîte aux lettres. Et là on te donne rendez-vous à un endroit. Après je sais pas trop ce qui se passe là bas. Mais tu peux gagner beaucoup beaucoup d'argent.

Akiba: J'aimerai bien en recevoir une pour voir...enfin peut-être pas. Il parait qu'il y a un type qui est mort en participant...

Himeko: Pas entendu parler...

Jun: Normal ils cachent toujours tout ici. Ces choses là c'est du bouche-à-oreilles qu'on les apprend.

Noctis: Tout est fini. Tout ça va finir...

Himeko: Noctis ?

Jun: Qu'est-ce qui va finir ?

Akiba: ?

Noctis: Tout ça. Cette mascarade. Dites leur que Karneval arrive.

[Noctis has quit the conversation.]





    Entrez votre message |
ENVOYER




Dernière édition par Kanon Masukawa le Dim 5 Juin - 22:47, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-liar-game.forum-actif.net


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Kanon Masukawa
HEART MIND & SOUL.
HEART MIND & SOUL.

▌Petits Mensonges : 328
▌Music : FICTION ♛ BEAST
▌Quotes : A philosopher once asked, -Are we human because we gaze at the stars or do we gaze at the stars because we are human?- Pointless really. Do the stars gaze back? Now that's a question.

Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte



Got a Secret ;
■Pseudo : T s u b a s a.
■Classe Sur Frenesis: Acolyte

MessageSujet: Re: Tell me a lie.   Dim 12 Sep - 21:08


I Know The Thruth Now.

never was and never will be



Without the mask, where will you hide ?


La scène se passe dans un entrepôt désaffecté baigné d'une pâle lumière artificielle. Les grésillements des néons masque difficilement le silence pesant. Des bruits de pas résonnent au loin. L'écho se rapproche. Un homme assit sur un vieux fauteuil de bureau dans une grande salle vide lève la tête vers le nouvel arrivant.
On voit un petit sourire apparaître sur les fines lèvres de l'hôte dont le bras est posé négligemment sur l'accoudoir.
    ▬ « Je m'attendais à te voir plus tôt...Alors ces bonnes nouvelles ? »

Le nouveau venu s'approche et entre enfin dans la lumière. Il allume une cigarette, tire une bouffée avant de déclarer:
    ▬ « Mauvaises..très mauvaises... »

Dans le clair obscur, le second se relève un peu de son fauteuil, intrigué par ce qui vient d'être dit:
    ▬ « Qu'est-ce que tu me racontes ? »

Petit rire nerveux. Nouvelle dose de nicotine. Un temps. Une réponse un brin hésitante:
    ▬ « Je veux dire qu'on est fait comme des rats...Les flics... ils ont passé un arrangement avec le clan Inagawa. Je tient ça d'un de leurs membres . Ça ne se passe pas comme prévu... »

Léger soulagement. Il se réinstalle confortablement.
    ▬ « Si ce n'est que ça, de vulgaires Yakuzas: ça te fais peur ? De toute façon ils sont les prochains sur notre liste...les menteurs et les voleurs doivent être punis. Tu ne te rappelles pas ? Ce n'est juste qu'une question de temps... le Liar Game, l'attentat dans le métro: on est en train de les mener en bateau. Bientôt ils ne se soucieront même pas de nos autres agissements. Frenesis sera bientôt à nous. Toute une économie entre nos mains. Cette fois on les tient.»

La cigarette se consume lentement dans un silence de mort. Osera. Osera pas.
    ▬ « En fait...c'était pas ça vraiment le problème. ILS sont de retour à Tokyo...et ils se font appeler Karneval. La rumeur se propage, même sur les chat rooms. Pas longtemps encore, quelqu'un y a fait allusion... »

Le visage de l'homme se décompose petit à petit. Sa respiration se fait plus bruyante. Ses doigts se crispent sur le cuir des accoudoirs qui lui brûle la peau. Il sent l'odeur de la vengeance le titiller.
    ▬ « Tu...alors c'est ainsi. »

Il se lève et fait quelques pas dans la lumière, avant de se terrer à nouveau dans l'ombre.
    ▬ « L'heure est arrivée plus tôt que je ne le croyais. Nous gagnerons de toute façon. Notre nom est Circus. Notre ambition est sans faille. »

A nouveau un silence pesant. Le grésillement des néons sur leur déclin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-liar-game.forum-actif.net


SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tell me a lie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tell me a lie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Good Morning Tokyo :: 2105 : What's up in Japan ?-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit