AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Présentation de Memeth



 
LA V2 EST ENFIN LA..HIP HIP HIP HOURRA ♪(ノ´∀`*)ノ DE NOUVELLES SURPRISES VOUS ATTENDENT. ~

Partagez | 
 

 Présentation de Memeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Emeth Strikër
WAR AS WE LIKE IT.
WAR AS WE LIKE IT.

▌Petits Mensonges : 7



MessageSujet: Présentation de Memeth   Mer 7 Déc - 23:46

Hold 'em Like They Do in Texas Plays...




The Hot Issue


F e a t : Ememe
NOM - Strikër
PRÉNOM - Emeth
ÂGE - 19 ans
DATE DE NAISSANCE - 28 mars
PROFESSION - Soldat
QUARTIER DE RÉSIDENCE - Sendagaya
GROUPE - Karneval

Let You Speechless





The Geek Inside

PSEUDO - Lacor
ÂGE - 19 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? - Par Liam.
DES SUGGESTIONS ? - Les 35h, des tickets resto et un syndicat pour les roleplayers D8
LE CODE - {KANONISED}

Sweet Dreams


Kokor
PSEUDO - Lacor
CLASSE - Blaster
ARME - Un arc moyen composite utilisé aussi bien pour le combat rapproché que la petite distance.

PRESQUE MOI - Jeune homme au teint presque gris, hâlé à l’extrême cette pigmentation sublime son corps parfaitement dessiné. De longues mèches de cheveux roux dissimulent difficilement des iris d’émeraude perçante tandis que l’arrière de sa coupe voile jusqu’à sa nuque. Le personnage n’est habillé que d’un pantalon en lin ainsi que d’un pagne en cuir laissant son torse exposé aux yeux de tous et ses pieds nus arpentant ce monde virtuel infini.





Could We Fix You If You Broke ?



The Very Bad Reputation

L’Homme est pourvu d’une intelligence certaine, mais celle dont Emeth joue est plus sensible encore. Avec assez de recul il reste objectif afin de se détacher des autres. Animé d'un fort sens critique il est presque logique qu’il fasse preuve de positivisme réaliste. Il aime dominer, et pour cela il utilise son esprit à son plein potentiel faisant principalement preuve de manipulation. Selon lui, la morale ne doit pas s'en mêler. Emeth possède une puissante prospection de son inconscient développant ainsi des forces servant d'instruments lorsqu'il fait preuve d'habileté. Notre homme est en quête de fusion, il est nécessaire pour lui de totalement détruire pour ensuite reconstruire, faire tabula rasa : ne saisissant pas pourquoi quelqu'un pourrait s'opposer à ses idées il se dresse alors contre eux. Ce réflexe ne permet pas à Emeth d'atténuer ses propos ou ses actes, de comprendre que les autres sont différents, c’est donc un lourd défaut dont il fait preuve. De cet appétit inconditionnel découle une avidité flagrante dans tous les domaines et il lui faut tout assimiler. C'est un être grandement corruptible : un autre des défauts majeurs du personnage. C'est par conséquent dans la précipitation ou le parti pris qu'il juge, un pari dangereux pouvant lui causer défaut par la suite. Un homme plein d’orgueil, ses caprices le poussant encore plus vers la faute ou l'erreur d'appréciation. A la fois égoïste et égocentrique de ces traits combinés il ne se rend pas non plus compte de son cynisme cinglant ou des blessures qu'il inflige, il n'est donc pas pour lui de rigueur de s'excuser et c'est donc un cercle vicieux puisque il ne comprend alors pas la personne à qui il a à faire.

Au fond, Emeth s'accroche à son savoir, ce qu’il connait du monde car il côtoie sans cesse les limites du réel. Ses capacités mentales lui permettent d'agir plus en profondeur dans son corps et ceci grâce à son instinct. En effet, comme ses forces peuvent le pousser jusqu'à ses limites physiques, elles peuvent aussi au contraire le pousser vers une totale reconstruction de son mental. Au fond solitaire, ceci se retourne parfois contre lui, il est alors hypersensible, dissimulant ses faiblesses et ses blessures sous une carapace de ruse, usant de son pouvoir de manipulation, éloquent et cynique il arrive à le cacher. Des sentiments purs et puissants, rarement compris par les autres puisqu'ils n'en font pas preuve à la même échelle de vigueur. Un instinct puissant qui dénote une impulsivité facile, Emeth est donc aisément emporté par ses pulsions. Un charme magnétique s'émane de ce personnage, selon lui il est impossible que l'on puisse lui résister et quand sa ce produit, son inconscient le force alors à se venger.
INDISCRÉTIONS



DIRTY LITTLE SECRET - Dort encore avec son ours en peluche.
SEXUAL ORIENTATION - Hétérosexuel.
PROJECT - Aller se taper un bon burger. La glande ça creuse.
DREAM - Devenir la plus puissante arme vouée à la cause qu’il a récemment rallié : Eradiquer Circus.
ALWAYS CLOSE - Un zippo, un mètre de fil de fer, une petite cuillère et un marron.
QUOTE - « Le monde est irréel, sauf quand il est chiant. »

BANG BANG: Beautiful & Dirty Rich

Emeth, un jeune homme à la silhouette discrète, peu corpulent. Une taille élancée et un corps malingre, deux caractères propices à une démarche vive et décidée : le pas à la fois lourd de détermination mais léger de toute pesanteur. Un chef rond s'amincissant jusqu'à dessiner une mâchoire saillante, des épaules étriquées prolongées par des bras longs et fins à l'image de ses jambes.

Un visage fin nous apparaissait à mesure que les ténèbres disparaissaient sous l'allure du mystérieux personnage : des joues mi-hautes cannelées, des lèvres fines et rosées, un nez retroussé délicat et des mèches de cheveux fines et charbonneuses lui voilant le front. Une pupille profonde à l’iris d’ébène incarnait ses globes oculaires. Obligeant notre regard à se poser dessus, irrémédiablement attirés. En somme, un visage clair aux traits fins mais à l'expression aussi dure et froide que la glace laissant paraître une certaine maturité, une lucarne sur un cosmos austère, baigné dans la réalité. Les gestes précis dépeignant une posture en apparence fluette, mais au profond demeurant immuable. Un air rogue donné par son menton, supérieurement incliné vers le ciel, pointait une attitude dédaigneuse.

Un homme à la physionomie si commune qu'une synthèse du personnage était simple : même un bref regard subvenait à sa parfaite et prompte peinture. Torse nu la plupart du temps Emeth était sinon habillé de pauvres étoffes. Un jean de basse facture troué et usé orné d’une ceinture aux multiples poches, sa vision cynique de la vie ressortait dans son style.





Popped My Heart On My Bubble Dreams...



The Story Of Morning Glory


L’impact, aussi violent qu’il fût ne laissa pas cette fois entendre ce glauque craquement comme les neufs autres qui le précédèrent. La phalange avait belle et bien explosée sous le fer froid de son bourreau, le marteau à tête plate, mais l’effroyable son qui en résultait avait été couvert par un râle emprunt de désespoir. Maintenu par deux autres, l’homme subissait la question sous les yeux de sa femme, ne pouvant que protéger le fruit de leur union entre ses bras crispés et faire couler sur la petite tête brune de petites perles salées. Les deux hommes lâchèrent alors leur emprise sur le martyr qui ne pourrait plus se défendre de quoique ce soit maintenant que toutes les articulations de son corps étaient brisées. Il pleurait affalé sur la table, priant ses tortionnaires de laisser ce qu’il avait de plus cher en vie. Sans une once de pitié l’enfant fût arraché aux bras de sa mère et maintenu pendant que cette dernière se faisait malmener. Son mari se mit alors à rallier des cris à ses pleurs avant qu’on le bâillonne. Impuissant devant ce spectacle il était alors attaché à l’horizontale sur la table déjà baignée de son sang. Le plus petit des quatre hommes mais aussi le mieux habillé lui présenta un rat, qu’il déposa sur le ventre de sa victime, préalablement mis à nu avant de le couvrir d’un seau de métal . Maintenu sur son abdomen par des liens qui faisaient le tour de la table l’homme pouvait sentir le rongeur crapahuter sur sa peau. Bien que le visage de son bourreau était voilé par un filet d’ombres que lui offrait sa coiffe on pût distinguer un sourire s’arquer à ses lèvres lorsqu’il sorti de sa poche un chalumeau qu’il alluma en tournant lentement une petite valve. La flamme bleutée fusa jusqu’à chatouiller les parois du seau, chauffant à blanc la matière. Un sursaut brusque raviva les cris du persécuté avant qu’il fonde encore un peu plus dans une folle souffrance : les bords de fer brûlant s’imprimaient lentement dans sa chair affolant la bête épris de chaleur qui cherchait à tout prix une sortie. Le rat commençait à griffer avec frénésie la peau du torturé pour se creuser une issue. A coup de dents il grignotait peut à peu son épiderme, laissant sa chair à vif. Le supplice dura quelques minutes après lesquelles l’inquisiteur retira le seau, extirpant par la même occasion le rongeur des tripes chaudes et ensanglantées de sa victime.

L’enfant assistait à la fois à cette boucherie qu’au viol de sa génitrice. Elle se débattait mais elle était si faible… A l’autre bout de la pièce les deux autres hommes s’étaient affairés à lui découper délicatement les paupières, pour qu’elle puisse observer à la fois son mari totalement meurtri et les hommes qui décidaient à présent de son sort à elle. Maintenue par les poignets elle ne pouvait lutter contre la brute qui arrachait un à un ses vêtements malgré ses efforts, ses cris d’horreur ne faisaient qu’exciter un peu plus les sadiques inquisiteurs. L’un déboucla sa ceinture tandis que l’autre s’affairait à la maitriser, plein d’effroi elle tourna la tête vers son fils qui la regardait maintenant droit dans les yeux, un regard peint d’horreur et de peur. Croyant au plus affreux elle fit surpris de sentir une douleur de plus entre ses cuisses l’instant d’après, c’est aussi à ce moment précis que s’éteignit pour elle toute espérance. L’enfant ferma les yeux et détourna son attention vers son père dont les sévisses ne cessaient de le harceler. Le boutefeu cautérisait à présent les plaies béantes ouvertes sur ses intestins avant que son souffre douleur ne s’évanouisse. C’est ainsi que s’arrêta son supplice. Il fût trainé à l’extérieur suivit de l’enfant, amené de force alors que les malfaiteurs terminaient de souiller le corps de sa femme. Là était fraichement creusé un trou de quelques mètres de profondeur où l’ont jeta le martyr encore vivant avant de le recouvrir peu à peu de pelletées de terre humide. La scène dura quelques minutes qui parurent une éternité.

Tétanisé l’enfant était sous l’emprise de la terreur et c’est ainsi qu’il s’assit gentiment sur la banquette arrière d’un berline allemande, lui évitant de voir sa mère pendue à l’intérieur par les deux mafieux qui sortaient maintenant de sa maison. Ils en firent le tour avec chacun un jerrican d’essence avant d’y mettre le feu par le simple craquement d’une allumette. C’est sur cette dernière vision que les paupières du gosse se voilèrent d’un linceul sombre et que sa conscience s’endormi.

Emeth s’éveilla dans un sursaut avant d’essuyer du revers de sa main son front humecté de gouttelettes.


*Encore…*

La pâle lueur de la lune nimbait sa couche à travers le carreau embué de la fenêtre, un simple rayon lumineux parmi les ténèbres qui embourbaient sa chambre. Le jeune homme se leva avant de tirer les rideaux, plongeant à présent la pièce dans l’obscurité la plus totale. Il rejoignit alors ses draps dans lesquels il se faufila avant de trouver de sommeil quelques instants plus tard…

~

Aujourd'hui, Emeth Strikër est le soldat le plus doué de son état, enrolé avant la majorité il n'a cessé de faire subir à son corps un entrainement dur et rigoureux qui lui vaut aujourd'hui une résistance digne des meilleurs cadets de Norvège. Mais c'est surtout parce qu'il est stratège et réfléchit qu'il s'est illustré dans sa promotion et à seulement dix-neuf ans il est le reflet du parfait soldat.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
Takeshi Toriyama
WAR AS WE LIKE IT.
WAR AS WE LIKE IT.

▌Petits Mensonges : 130
▌Music : Escape The Fate ~ There's No Sympathy For The Dead
▌Quotes : Not having any souvenirs isn't that different from Death, which is just another way, another journey ~

Got a Secret ;
■Pseudo : Spade
■Classe Sur Frenesis: Blaster



Got a Secret ;
■Pseudo : Spade
■Classe Sur Frenesis: Blaster

MessageSujet: Re: Présentation de Memeth   Ven 9 Déc - 0:40

Memeth' ? ô.o
Bienvenue officiellement même si tu es là depuis des lustres déjà... Tu ne voulais pas aller chez Circus ? xD
Enfin bon, c'pas grave hin du tout, bienvenue à Karneval mon cher. |D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Présentation de Memeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Show Me Your Teeth :: Dawn Of Your New Life :: Karneval ー カーニヴァル-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit