AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
« Dream in a pragmatic way. »



 
LA V2 EST ENFIN LA..HIP HIP HIP HOURRA ♪(ノ´∀`*)ノ DE NOUVELLES SURPRISES VOUS ATTENDENT. ~

Partagez | 
 

 « Dream in a pragmatic way. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
April Kayley
THIS IS BLACK PARADE.
THIS IS BLACK PARADE.

▌Petits Mensonges : 35
▌Music : Just In Love ☼ Coming Back Down
▌Quotes : « All I can see is your eyes. »

Got a Secret ;
■Pseudo : Nevertheless
■Classe Sur Frenesis: Stalker



Got a Secret ;
■Pseudo : Nevertheless
■Classe Sur Frenesis: Stalker

MessageSujet: « Dream in a pragmatic way. »   Dim 10 Juil - 16:07


Be aware of your own shadow...




Jack of all trades


F e a t : Yatabe Noa. ( Para-sol )
NOM - Kayley
PRÉNOM - April
ÂGE - 17 ans
DATE DE NAISSANCE - 23 Décembre
PROFESSION - Lycéenne, se préparant pour le concours de - 東京大学 - Todai; Idol à mi-temps.
QUARTIER DE RÉSIDENCE - Shibuya ( 渋谷区 )
GROUPE - Circus

Gawd. No comment





The Geek Inside

PSEUDO - Miny, Heavy
ÂGE - 15 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? - Partenariat avec The Other Side ♥
DES SUGGESTIONS ? - Aucune, j'adore. ♥
LE CODE - {KANONISED}

Master of none


VOTRE AVATAR SUR FRENESIS
PSEUDO - Nevertheless
CLASSE - Stalker
ARME - Epée

PRESQUE MOI -
Je sais parfaitement que tu n'existes pas, que tu n'es que l'objet de mon imagination. Et pourtant, tu es si parfait, si beau, comme je t'aime... Tes longs cheveux bruns en pagaille, tes yeux d'ambres que je ne peux m'empêcher de fixer à chaque fois que je me connecte, cet air si dur que je t'ai donné et que je ne regrette pas... Je suis tombée amoureuse d'un homme fictif, né de ma main – ou plutôt ma souris – et que jamais je ne rencontrerai. Il est mature, bien bâti, chevalier. Je ne pourrais pas décrire ses vêtements, étant donné que je ne cesse d'acheter des nouvelles tenues dès que j'ai des sous. Généralement, je lui fais porter du bleu, mais rien qui puisse lui cacher son splendide visage. Allez savoir pourquoi j'ai fais un homme – surtout si c'est pour tomber amoureuse – mais j'adore mon avatar.





Knows about everything but understands nothing.



A generalist rather than a specialist

- Tu seras la fierté de la famille!
Haha, je vois. Superbe l'avenir dis-moi.


Elle rigole, sourit, est sociable. Elle est studieuse, appliquée, intelligente. Elle est ambitieuse, douée, réfléchie. Oh, quelle belle enfant. Elle aura un radieux avenir, un bon métier, une carrière prometteuse. Elle est déjà connue sous le nom de « Meru-chan » par tout les jeunes, peut se payer son propre appartement, quelle enfant mature! Elle touche un peu à tout, même si elle n'a pas de talents plus particuliers que d'autres.

« I'm the Jack of all trades. »

Bien, c'est sympathique tout cela. Mais ce n'est qu'une façade. J'ai mes défauts, mes problèmes, ma vie n'est pas rose. Je ne peux pas toujours payer pleinement le loyer, je dois économiser pour la fac, j'ai parfois des grandes baisses de succès, je dois toujours trouver des nouvelles chansons... Je ne me plains de ma vie, elle est plutôt intéressante. Mais entre le gang, le boulot et les cours, j'ai énormément de mal à m'y retrouver. Je n'ai jamais le temps de souffler, de me poser. Je ne le montre pas évidemment, je prétends n'avoir aucun problème pour n'inquiéter personne – qui s'en soucierait. Mais il m'arrive d'en avoir marre et de pleurer seule dans mon appartement, des fois. Dans ces moments-là, je mets les écouteurs et le son à fond. J'écoute la première musique qui passe sur mon portable, et je me laisse aller dans le monde de la mélodie. Je garde près de moi mon MP4, pour ne jamais oublier ce jour.

« Apprentice of everything, master of none. »

Au lycée, on m'adule plus qu'autre chose. Mes vrais amis, je peux les compter sur les doigts de la main. Ces derniers, je leur accorde ma pleine confiance et me montre sous mon plus beau jour pour eux. Aux yeux des autres, je peux souvent paraître assez égocentrique, voir imbue de moi-même. Certains disent que c'est mon statut d'idol qui me confère une telle assurance, d'autres disent que c'est uniquement de la vanité. Je n'y prête pas attention, j'ai déjà trop de problèmes comme cela. De plus, si je me traumatise l'esprit pour deux-trois remarques, comment pourrais-je gérer les médias et les scoops qu'on m'attribue souvent? Au niveau de mes résultats scolaires, c'est tout simplement bon. Pas nul, pas excellent, juste bon. Je me contente d'avoir des assez bonnes notes en tout, ce qui peut me suffit pour passer à Todai. Je n'ai pas de spécialités, ou quoique ce soit. Je ne suis pas plus créative, motivée, ou douée que quelqu'un d'autre. Je me contente juste d'être studieuse, et dans les normes.

« You aim for everything, but hit nothing. »

Je suis ambitieuse, pour ne pas dire énormément. Mais premièrement, c'est parce que j'ai pleinement conscience de mes capacités, et je connais mes limites. Deuxièmement, c'est aussi parce que je suis terre-à-terre. Je ne me réfugie pas dans des illusions – Frenesis exceptée – ou autres conneries du genre. Je veux dire, les rêves, c'est bien, mais il faut que ça reste dans ta chambre. Si tu rêvasses trop dans la réalité, tu peux tomber de très haut. Alors je me contente de marcher sur le sol, sans me laisser aller, que ce soit dans mon gang ou dans mon travail. Parfois, cela me donne un côté hautain. Ce n'est, bien entendu, pas volontaire. Je veux dire, je suis parfois dure avec mes mots, mais c'est uniquement parce que c'est la vérité – ou du moins à mes yeux. N'allez pas croire que je suis snob ou quoique ce soit, ce n'est vraiment pas voulu.

« Who chases two jackrabbits catches none. »

Vous demanderez-vous, qu'est-ce qu'une adolescente comme moi fait dans un gang réputé pour être terroriste? Et bien, la raison est simple. Vous savez parfaitement ce qu'est une crise d'adolescence, quand tous nous énervent, que nos parents nous sortent par les yeux, qu'on se sent étrangement seul, qu'on a envie de jouer avec le feu. Et bien, mon adhésion au gang est parti de cela. J'avais envie, ne serait-ce qu'une fois dans ma vie, de choisir ma destinée. Me rebeller contre l'opinion de mes parents, de me libérer des obligations de mon boulot. Alors, grâce – ou plutôt à cause – de quelqu'un, j'ai rejoint Circus. Si les moyens étaient radicaux et sans-pitié, ce n'était pas pour autant que cela me déplaisait. J'aimais – et aujourd'hui encore – leurs idéaux, oeil pour oeil et dent pour dent. J'ai peut-être l'air douce, innocente, mais je suis assez corrompue de l'intérieur. Assez pour comprendre qu'il faut savoir faire des sacrifices, et assez pour me dire des innocents de temps en temps, ce n'est pas si mal si cela permet d'instaurer un règne par la peur. Et puis, mieux vaut choisir le côté que l'on croit gagnant, non?

« Goes for ten, done with nothing. »

A force de courir deux lièvres à la fois, les séquelles se font sentir. Je suis constamment exténuée, mon existence sonne fausse, j'ai l'impression de me perdre dans un néant de responsabilités. Je me réfugie dans la musique, qui me fait irrémédiablement penser à mon travail, ce qui me pousse à chercher des paroles à mes chansons. Je n'ai même plus le temps d'aller voir mes amis, que je fais passer après Frenesis. C'est peut-être bien d'ailleurs le seul loisir que j'arrive encore à me permettre. J'ai aussi entendu mes supérieurs parler d'un projet appelé « Players Killers ». Ca a l'air intéressant, évidemment. Mais je pense que pour en faire partie, il faut que je monte en grade. Et j'ai encore du chemin, étant donné que je suis très récente. Il n'empêche que Circus me plaît énormément comme organisation, malgré sa noirceur. Je ne peux d'ailleurs m'empêcher d'utiliser tout mes talents d'actrice pour cacher mes grimaces, lorsque mes camarades en disent du mal. Ils ne comprennent juste pas, ils sont trop obnubilés par le danger que les médias mettent en avant, et ne cherchent pas à comprendre leurs objectifs. De plus, certains des membres sont vraiment adorables et méritent d'être rencontrés.


INDISCRÉTIONS



DIRTY LITTLE SECRET - Elle est membre des Circus, et pour gagner leur confiance, elle a tuée sa meilleure amie de sang-froid.
SEXUAL ORIENTATION - Hétérosexuelle.
PROJECT - Avoir le diplôme de Todai, et une grande carrière. ♪
DREAM - Réussir, de n'importe quelle façon, à se venger des Circus...
ALWAYS CLOSE - Un simple MP4. Il ne marche plus, et ne peut être réparé. Mais les souvenirs qu'y sont attachés sont précieux, et m'aide à feindre mon existence. Et pourtant, y vois-tu ces tâches brunâtres, quasiment effacées et sèches? Oh non, ce n'est pas le sang d'April... Pas le sien, du moins.
QUOTE - « Pour parvenir à ses fins, il faut savoir faire des sacrifices. »

BANG BANG: Beautiful & Dirty Rich
L'on me dit belle, l'on me dit charmante, l'on me dit ce que l'on veut... Mais tout cela n'est qu'une façade. C'est comme un masque que l'on décore, auquel on ajoute des perles, des plumes, des dessins qui reflètent ton esprit, des traces au feutre ou crayon, des confettis, des dorures. Je ne suis que le reflet de mes efforts, je me suis perdue quelque part dans mon ambition et dans l'attente des autres.

Pour moi, mon apparence est un mensonge. Je sais que mes amis aiment mes longs cheveux bleus, qui sont le résultat de multiples teintures. Ces dernières les abimant, les cassant peu à peu, les faisant souffrir comme les douleurs que je m'inflige seule. Depuis un certain temps, j'ai cessé de les couper. Flemmardise? Oh non. Juste une désagréable résolution, pour me rappeler des mes fautes et autres conneries du genre. La seule chose que je coupe, c'est ma frange. Je ne la laisserais jamais dépasser mes petits sourcils, ou même me couvrir mes yeux d'azurs. Et pourtant, un jour, je sais que je me débarrasserais de cette touffe qui m'étouffe un peu plus chaque jour. C'est juste que je ne suis pas encore prête. Et ça, on peut le lire dans mes yeux. Je peux avoir une expression déterminée, qui ne fait pas d'ailleurs très crédible sur mon visage, mais mes yeux resteront hésitants. Comme si ils étaient voilés, embrumés par un nuage, j'ai pris l'habitude de les détourner quand je fais face à quelqu'un. C'est comme une condamnation, je me souviens encore et toujours de ses iris, me fixant, me blâmant en silence pour mieux me ravager. Ce crime n'était pas mien, et j'en ai conscience. Mais j'endure ce châtiment, pour me remémorer mon impuissance ce jour-là.

Qu'en penses-tu, en me surveillant de là-haut? Je dois te paraître bien misérable, moi et ma noirceur que j'ai décidé d'assumer.

Et puis, j'observe mon corps sur la première page d'un des magazines que je viens de trouver. Ma peau est pâle, comme pour bien montrer que je passe mon temps à geeker. Même si cela est entièrement faux, étant donné qu'entre les séances photos et les études, j'ai bien du mal à trouver le temps d'aller faire une petite partie de Frenesis. Mais à me voir, l'on ne pourrait pas deviner les heures perdues à aller gagner de l'expérience, ou à tuer des monstres pour augmenter de niveau. Je peux me vanter d'avoir une taille fine – qui bien évidemment cache un régime draconien – et de langues jambes. Pour une japonaise, on m'a souvent dit que j'étais assez grande. 1M70, ce qui est pour moi la taille juste, je n'en fais pas un complexe et l'apprécie à sa valeur. Généralement, je préfère les jupes et les robes aux pantalons et shorts, je me sens plus à l'aise. Niveau haut, c'est mon sponsor qui finance et qui me dicte quoi mettre, alors je suis souvent la mode, malgré moi. Il est très rare que je choisisse mon apparence, en fait.

Seuls mes cheveux m'appartiennent réellement, maintenant que tu n'es plus là. Cela semble si bête à dire, et pourtant si vrai. Même mon regard fuyant est tien. Et là, tu dois bien rire de moi et ma sottise... Seulement, jamais plus je ne pleurerai. Mon sourire ne quittera plus mon visage, crois-moi bien.




Dernière édition par April Kayley le Lun 11 Juil - 21:21, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SAY MY NAME, SAY MY NAME:
April Kayley
THIS IS BLACK PARADE.
THIS IS BLACK PARADE.

▌Petits Mensonges : 35
▌Music : Just In Love ☼ Coming Back Down
▌Quotes : « All I can see is your eyes. »

Got a Secret ;
■Pseudo : Nevertheless
■Classe Sur Frenesis: Stalker



Got a Secret ;
■Pseudo : Nevertheless
■Classe Sur Frenesis: Stalker

MessageSujet: Re: « Dream in a pragmatic way. »   Dim 10 Juil - 16:09


Popped My Heart On My Bubble Dreams...



The Story Of Morning Glory